Etudes cliniques: les bienfaits du massage

June 8, 2014

De nombreuses études cliniques ont démontré les bienfaits du massage sur les mamans souffrant de dépression post-partum, sur les bébés prématurés, sur les bébés hospitalisés, sur les mères adolescentes. En voici les résumés.


La dépression post-partum


Elle peut être de longue durée et peut affecter à la fois la mère et son bébé. Une étude pilote a indiqué que la participation aux ateliers de massage pour bébé améliorait les interactions mères/enfants. L’étude a montré des réductions dans les scores de dépression après 6 séances de massage pour bébé et l’étude a été suivi durant 1 an, ces effets ont été confirmés. (faculté de médecine, Kangwon National University, Corée)


Augmentation de la température chez les prématurés
Sur 72 prématurés choisis au hasard, l’étude montre une forte augmentation de la température chez les prématurés ayant reçu un massage, les hublots des incubateurs sont pourtant restés ouvert durant le temps de la séance.( Touch Research, University of Miami) le 31/01/2008

 

Réduction du stress chez les prématurés


Des nouveau-nés prématurés , en USIN (Unité Néonatale de Soins Intensifs ) ont reçu 3 massages de 15 minutes chaque jour pendant 5 jours consécutifs. Toutes les parties du corps ont été massé ainsi que des exercices Kinesthésiques composés de flexion, et d’extension des membres. Un comportement de stress chez le nourrisson et une activité ont été enregistrés sur le premier  et dernier jour de massage. Les bébés prématurés montrent une diminution significative du stress pendant leur hospitalisation lors du dernier jour de massage. ( Touch Research, University of Miami) le 31/01/2008


Accélération du développement du cerveau et maturation de la fonction visuelle.


Nous avons exploré les effets du massage corporel chez les enfants prématurés et avons constaté que le massage accélère la maturation de l’activité grâce à l’électroencéphalographe ainsi que la fonction visuelle, l’acuité visuelle particulièrement. Oour les nourrissons massés nous avons constaté des niveaux plus élevés de sang IGF-1. Ces résultats démontrent que le massage a une influence sur le développement du cerveau et en particulier sur le développement visuel. (Départ. Of Developmental Neuroscience, Italie.)

 


L’intégralité des études et d’autres recherches sont disponibles sur PUBMED.

Boîte à idées

Please reload

Article à l'affiche
 

On a toujours fait comme ça, pourquoi ça changerait !

November 10, 2014

1/10
Please reload

Recherche par Tags

 

 
Please reload